ÉNERGÉTIQUE DE L’ANNÉE 2020

Comment faire taire son bavardage mental et se réapproprier son essence ? Et comment reconnaître le vrai au plus profond de soi ? Je suis persuadée que c’est dans les hautes vibrations que nous atteignons la réponse à cette quête de sens. On doit prendre l’Énergie Céleste et la faire descendre dans l’Énergie Terrestre et non pas l’inverse. Réussir à faire monter notre taux vibratoire tout en ayant nos racines bien ancrées sur terre.

Cette année, 2020, est une année Métal. Le mouvement Métal  nous demande d’aller dans le sens de l’ordre et à sortir de l’absurdité d’une vie sans  signification personnelle, sans la coloration de sa véritable personnalité. Le mouvement Métal est associé à la planète Vénus, ou Netsah, la septième sephirah dans l’Arbre de Vie. Netsah en hébreu signifie Victoire. C’est la victoire de l’homme ayant réussi à devenir maître de lui-même en atteignant l’équilibre entre son côté corporel et son côté spirituel. Vénus, c’est accepter de laisser le sens de sa vie venir à soi au lieu de vouloir lui donner un sens. Comme le mentionne monsieur Jean-Philippe Brébion en Bioanalogie, comment pourrais-je donner un sens nouveau si je ne connais pas encore ce sens? Car si je peux donner un sens à ma vie c’est que je le connais, alors ce sens fait partie de mon passé. Vénus demande de se placer dans le présent et de laisser venir à nous ce sens intrinsèque d’une intense validité. Vénus nous conduit vers une attraction instinctive, une communion vibratoire sans évaluation et sans jugement. On peut se faire confiance si l’instinct de vie est bien équilibré. Vénus c’est un rapport amoureux avec notre âme et aussi avec la matière. Nous devons tendre vers cet équilibre. Vénus c’est le lieu de l’Amour, de l’Harmonie et de la Beauté.  

Il y a aussi la présence de la planète Mars, ou Geburah, la cinquième sephirah de l’Arbre de Vie. Son nom hébreu signifie Gloire. C’est le lieu où «les formes sont épurées, évaluées, rectifiées et ajustées». La tradition lui a associé le symbole de l’épée. Quoi de mieux dans une année Métal que cette épée pour une «guerre constructive qui annihile l’action des forces négatives de l’involution»

«Ainsi, l’épée devient l’outil d’une guerre intérieure, la véritable guerre sainte conduisant à une authentique alchimie spirituelle de l’être.» (L’Astrologie planétaire, Charles-Rafaël Payeur, p. 117).

Le Métal c’est aussi Poumon et Gros intestin. Comment se comportent ces deux organes dans votre corps? Depuis presque trois ans la Chaleur est présente sur la planète et dans notre organisme. Cette chaleur peut occasionner une obstruction dans notre corps et à ce moment-là il y aura de la chaleur la nuit avec possiblement des transpirations nocturnes.  Le rôle du Poumon est de rafraîchir la chaleur et de protéger le Cœur. Souffrez-vous d’anxiété, d’hypertension, de grande fatigue, de constipation, de toux, de céphalées, de sinusite ? Cette chaleur vous a sûrement causé préjudice. La chaleur monte et le froid descend. Cette année la chaleur se concentrera au Poumon, au Cœur et à la partie céphalique. Il y a aussi une énergie de Fraîcheur, propre au mouvement Métal, qui est présente et qui se manifestera à la partie basse du corps. Le centre du corps pourra aussi avoir de la difficulté à cause de la rencontre du Froid et de la Chaleur. «…de sorte qu’il existe un tiraillement entre eux, provoquant une tension variable au niveau des épaules, lieu de passage des trois yang de la main.» (Su Wen Chap. 70 par.24)

S’il y a de la chaleur dans votre organisme, voici, en alimentation, ce qui pourrait vous aider. Manger une tasse de navet cru et râpé avec un peu de jus de citron, d’huile d’olive et de sel (pas de poivre), pour accompagner votre dîner et votre souper, pendant au moins trois jours consécutifs.

Je vous suggère aussi de prendre de la poudre d’écorce d’Orme pour humidifier la sécheresse et adoucir l’organisme. Cette poudre est très nutritive, elle a une action émolliente et nettoyante au niveau du Gros intestin en plus de libérer le Poumon. Une plante parfaite pour aider l’élément Métal.

Il y a aussi une liste (non exhaustive) d’aliments froids et frais dont en voici quelques-uns :

  • Bleuet, cantaloup, melon d’eau, mûre, pamplemousse (froid)
  • Citron, mandarine, mangue, orange, poire, poivron, pomme, tangerine, tomate (frais)
  • Laitue, navet, oseille, pousse de soya, rhubarbe, radis (froid)
  • aubergine, bette à carde, concombre, cresson, épi de maïs, épinard, topinambour (frais)
  • Fève mung, germe de blé (froid)
  • Blé vieilli entier, orge, son de blé (frais)
  • Cheval, crabe, escargot, fromage, palourde, pieuvre, yogourt (froid)
  • Blanc d’œuf de poule, chair de lapin, œuf de cane (frais)
  • Bardane, mélisse, verveine (froid)
  • Aubépine, consoude, échinacée, feuille de framboisier, feuille de trèfle rouge, houblon, lavande, sauge, thé (frais)
  • Algues, aloès, sucre de canne à sucre, sel (froid)
  • Huile de sésame, lait de soya, tofu, thé (frais)

Il convient évidemment d’éviter les aliments de nature chaude, les mets épicés, l’abus de café et d’alcool et tout ce qui pourrait créer davantage de chaleur.

Penser à bien vous hydrater en buvant une eau de bonne qualité, quant aux herbes pour vous faire des infusions ou en prendre en teinture-mère, voici celles qui pourront vous faire du bien selon le malaise à traiter :

  • Camomille,
  • Chardon béni,
  • Chicorée,
  • Framboisier,
  • Grande Camomille,
  • Guimauve,
  • Menthe douce,
  • Molène,
  • Ortie,
  • Pissenlit,
  • Pulmonaire.

Si vous ne connaissez pas l’herboristerie, je vous suggère de consulter un(e) herboriste. Ne vous improvisez pas apothicaire même si ces merveilleuses herbes poussent dans votre jardin.

Les commentaires sont clos.