Dre Christiane Martel

Dre Christiane Martel est diplômée de la Faculté de médecine de l’Université Laval et a obtenu son doctorat en médecine familiale à l’Université de Sherbrooke. Outre son expérience en médecine familiale, Dre Martel exerce la médecine palliative depuis 1997.

 

Contribution

Elle a fondé, avec des collègues médecins une des premières associations régionales en soins palliatifs. L’AMSP « Association Montérégienne en soins palliatifs » qui regroupe aujourd’hui une centaine d’intervenants de toutes disciplines œuvrant en soins palliatifs. Elle est directrice médicale de La Maison Victor-Gadbois en Montérégie et médecin responsable d’une équipe de soins à domicile en soins palliatifs au CLSC Vallée des Patriotes à Belœil. Elle est présidente de la Société Québécoise des médecins en soins palliatifs depuis mai 2015. Elle est membre du conseil d’administration de l’Association québécoise de soins palliatifs et elle fut désignée par l’Association pour présenter à l’Assemblée Nationale leur mémoire sur le projet de loi 52 à la commission parlementaire en octobre 2013. Elle a siégé sur un comité ministériel du MSSS sur la mise en application de la loi 2 sur les soins de fin de vie qui est en application depuis décembre 2015. De plus, elle travaille activement à la mise en œuvre du plan de développement sur les soins palliatifs et de fin de vie 2015-2020.

 

Rayonnement

Professeure en enseignement clinique pour l’université de Sherbrooke et de Montréal, elle a enseigné à de nombreux résidents en médecine familiale les soins palliatifs. Elle est membre du comité d’éthique clinique du CISSS Montérégie Est et elle a toujours été particulièrement impliquée dans les activités de formation concernant les niveaux de soins, la sédation palliative et dernièrement la loi 2 sur les soins de fin de vie.

Dre Martel a été un des médecins choisi par la FMOQ pour sa campagne de publicité « diagnostique » en 2010 visionnée par plus de 7 900 Québécois.

Sa plus importante contribution demeure les patients et les familles qu’elle a accompagnés tout au long de ces années. Elle a soigné près de 2000 patients atteints de maladie grave et incurable, 2000 patients et familles qui somme toute lui ont appris ce qu’elle sait aujourd’hui concernant cette dernière étape difficile de la fin de la vie.

 

Description de la conférence:

« Devenir souverain de mon corps….si je suis très malade ou en fin de vie est- ce possible? »

Il existe des outils , malheureusement peu connu qui permettent cela.

Ces outils ont différents noms, qu’on les nomme  décisions préalables de soins, objectifs de soins ou  directives médicales anticipées ,ces outils ont tous le même but vous permettre de choisir quels soins vous souhaitez obtenir advenant une maladie grave.

Médecin en soins palliatifs et pour les personnes âgées , je vous présenterez ces différents outils,comment les utiliser et comment les rendre accessible aux soignants qui prendront soin de vous. »

Les commentaires sont clos.